Château Haut-Chaigneau 2011

UN MILLESIME TYPIQUEMENT BORDELAIS

Après les conditions très inhabituelles de 2009 et de 2010, le millésime 2011 correspond à un millésime plus classique de Bordeaux avec une influence atlantique plus marquée. Les conditions pour autant exceptionnelles du mois d’août et la longue arrière-saison de l’été indien Bordelais ont permis de mûrir sans problème un fruit riche et concentré qui a été récolté dans des conditions extrêmement favorables. Les vendanges ont débuté normalement mais se sont achevées rapidement.> Lire la suite...

En effet, raison de l’homogénéité de la maturation sur notre terroir, 2011 est une des vendanges les plus courtes de notre histoire. Le résultat est séduisant, un vin suffisamment concentré mais moins chaleureux que les millésimes précédents avec une belle rondeur des tannins, un fruit frais et une acidité bien typiques. Un millésime agréable dans sa jeunesse qui permettra de mieux attendre les plus concentrés qui nécessitent logiquement plus de temps pour leur développement. En d’autres termes un millésime providentiel.
visuel Château Haut-Chaigneau 2011

Dégustation :

Couleur grenat assez dense. Premier nez intense et ouvert , notes de liqueur de mûre noire. Second nez très intense, note de cerise noire. En bouche, l’attaque est assez puissante, la densité est moyenne, sans excès, sans rugosité. Sur des arômes de fruits rouges et notes de noix de coco, boisés avec une note de cacao en finale. Finale puissante avec un beau retour fruité rappelant l’écorce d’orange confite et le noyau de cerise.

Avis sur le millésime "Château Haut-Chaigneau 2011"

Pascal Chatonnet dégustation barriques

Note de dégustation Juillet 2013 – Pascal CHATONNET:
« Belle couleur grenat assez dense. Sans agitation, le nez est déjà assez intense et ouvert , il évoque la liqueur de mûre noire. A l’agitation, l’intensité se développe avec les mêmes nuances et une touche supplémentaire de cerise noire. En bouche, l’attaque est assez puissante, la densité est moyenne, sans excès, sans rugosité. L’arôme de bouche rappelle le nez avec un développement intense de nuances de noix de coco, de touches boisées discrètes avec une note de cacao en finale. La finale est assez puissante avec un beau retour fruité rappelant l’écorce d’orange confite et le noyau de cerise. Un vin riche dans un millésime atlantique bien typé de Bordeaux, vif, direct et avec une belle longueur. Délicieux dans sa jeunesse mais avec un intéressant potentiel de vieillissement. »