Château Haut-Chaigneau 2012

UN MILLESIME ROND ET OUVERT

À Bordeaux, les millésimes se suivent et ne se ressemblent pas. Le 2011 fut précoce, le 2012 ne le fut pas…. du moins au départ. Premier signe fondateur du millésime, la floraison. Celle-ci a lieu un mois plus tard qu'en 2011, mais à une date néanmoins normale pour la région de Bordeaux. > Lire la suite...

Bien vite perturbée par le mauvais temps, elle s'étale sur plus de deux semaines, ce qui a provoqué une certaine « coulure » des fleurs de Merlot et donc une plus petite récolte. Le beau temps s'installe enfin au mois d'août avec des périodes de canicule ; les terroirs sur argile se sont particulièrement bien défendus, et de prévu tardif, le millésime s’annonce finalement à une date tout à fait normale. Les premiers raisins rouges sont vendangés à partir du 22 septembre. Le merlot, cépage précoce, a bénéficié de très bonnes conditions, ce qui donne en 2012 un avantage certain aux vins de Pomerol et de Saint Emilion où il est majoritaire ! Les vendanges furent rapides car la maturité s’est particulièrement accélérée après la deuxième semaine de septembre. Des pluies importantes tombent entre le 7 et le 9 octobre, mais nous avions terminé les derniers Cabernet Francs le 4. Les rendements sont plus faibles qu’en moyenne, la maturité du raisin est juste et équilibrée. Le développement des cuvées à partir du printemps 2013 nous a rassuré dans la capacité de ce millésime à produire un vin accessible dans sa jeunesse, tout à la fois rond, ouvert et parfaitement apte à bien se développer dans le temps.

 

visuel Château Haut-Chaigneau 2012

Dégustation :

Couleur intense. Premier nez, dense des notes de myrtille, mûre sur un fond légèrement épicé rappelant le girofle et la griotte. Second nez, des arômes de réglisse noire, de cannelle se rajoutent aux fruits noirs. La bouche est simplement délicieuse, le tanin est plein et très gras, explosion fruitée, des notes légèrement fumées et boisées en finale. Bel équilibre.

Avis sur le millésime "Château Haut-Chaigneau 2012"

Pascal Chatonnet dégustation barriquesNote de dégustation Juillet 2014 – Pascal CHATONNET : « Couleur intense. Le premier nez laisse imaginer un vin plein et dense. On retrouve la myrtille et la mûre sur un fond légèrement épicé rappelant le girofle et la griotte. A l’agitation, on sent le potentiel de ce vin encore sur la réserve; les arômes de réglisse noire, de cannelle se rajoutent aux fruits noirs. La prise en bouche est simplement délicieuse, le tanin est plein et très gras, le caractère fruité explose pour laisser place à des notes légèrement plus fumées et boisées en finale. L’acidité est présente juste ce qu’il faut pour tendre la finale et appeler au second verre! Une superbe réussite du millésime. »

 

Wine-Spectator

 

Score: 85-88 « Rond et ouvert, avec des notes de quetsche, de cerise noire et de myrtille, et révélant un côté légèrement poussiéreux en fin de bouche. » James MOLESWORTH - PRIMEURS 2012

 

Weinwisser

 

PRIMEURS 2012 « Pourpre sombre au cœur mat, frange aux reflets grenat. Un bouquet aux arômes de sureau avec des notes de cassis et une touche d’eucalyptus. La bouche est aromatique, des fruits noirs dans une proportion à nouveau surprenante, des tanins agréables. Une version gastronomique.» - René GABRIEL - Score 16/20 - 2015/2027