Château Haut-Chaigneau 2014

L’ENFANT MIRACULÉ DE « L’ÉTÉ INDIEN »

Après un mois de Janvier et de Février assez pluvieux et doux, le millésime 2014 se présentait dès la sortie de l’hiver comme un millésime précoce. Un mois de Mars frais et sec a favorisé un débourrement régulier, suivi par une belle pousse en Avril avec 8 jours d’avance sur une année moyenne. > Lire la suite...

Le climat est resté propice en Mai, avec une floraison rapide et homogène dès les derniers jours de mai jusqu’aux premiers jours de juin avec une prévision de récolte dans la moyenne supérieure. Nous avons échappé sur nos vignobles aux orages dévastateurs qui ont ruiné les espoirs de nombreux viticulteurs en Juillet. L’été 2014 a été instable, avec une alternance de très belles journées et de séquences pluvieuses. Août a été maussade et la véraison s’est un peu étalée. Le moral était en berne à la mi-août et j’aifait écourter les vacances de nos vignerons pour effectuer à marche forcée un travail minutieux de sélection, rang par rang et pied par pied, pour écarter toutes les grappes avec un retard de véraison ! Au-delà du coût financier que ce travail a représenté, j’ai dû affronter pendant plusieurs semaines le reproche des familles pour avoir gâché leurs vacances 2014...Mais le dévouement et le professionnalisme de nos équipes a payé. Cet effort a été encore plus valorisé par le mois de Septembre. Chaud, venteux, sec, il a bonifié de manière presque inespérée nos raisins en gommant l’hétérogénéité que nous craignions. Pour une année qui s’annonçait précoce, nous avons débuté les vendanges à la date moyenne en ramassant des Merlots mûrs, avec de belles rafles colorées. Quant aux cabernets francs, ils ont patienté jusqu’à mi-octobre pour donner les meilleurs que nous n’ayons jamais récolté, tant en quantité qu’en qualité ! Autant le vigneron fut malmené tout au long de 2014, autant le vinificateur fut heureux de ces raisins bien sucrés avec de bons arômes de fruits et une belle charpente phénolique. 2014 est assurément un beau millésime, miraculé par « l’été indien » en Septembre et Octobre si typique à Bordeaux.
visuel Château Haut-Chaigneau 2014

Avis sur le millésime "Château Haut-Chaigneau 2014"

images - René Gabriel (Suisse) « Couleur grenat, pourpre, dense, nuance de lilas. Nez assez intense, floral, beau développement avec des arômes de mûre et de réglisse, tout en ayant une belle profondeur. En bouche, attaque de velours, très aromatique, il se démène comme un fou en bouche, très belle longueur. Il m’a beaucoup convaincu et est, peut-être, l'un des meilleurs Lalande de
Pomerol en 2014 ».17/20 ; 2020 -2036.