×

Menu principal

Hommage à Jeanine CHATONNET

03 novembre 2021
image Hommage à Jeanine CHATONNET

(19-02-1928/15-10-2021)

Jeanine CHATONNET, née DELCOMBEL, fondatrice avec André, des Vignobles J&A CHATONNET nous a quitté à plus de 93 ans après une existence bien remplie tandis que les vendanges 2021 venaient de se terminer.

Jeanine DELCOMBEL n’a pas pu continuer les études qu’elle aurait pourtant souhaitée poursuivre. La seconde guerre mondiale, les privations et la précarité de sa famille à cette époque, l’ont obligé à travailler dès l’âge de onze ans. Des conditions de vie difficiles ensuite dans la première partie de sa vie l’ont forcé à se débrouiller quasiment seule pour s’émanciper tout en élevant ses premiers enfants et en développant douloureusement un petit commerce de distribution de grains et de produits pour la vigne à Montagne Saint-Emilion. Rejointe par André CHATONNET en 1962, sa vie a pris enfin un nouveau départ ; ils ont accéléré le développement de leur affaire commerciale et Pascal naquit en 1964.

Jeanine & André se sont portés acquéreurs d’un petit domaine au lieu-dit « Chaigneau » en 1967 sur la commune de Néac en appellation Lalande de Pomerol. Tant le vignoble que les installations de vinification étaient alors délabrés. Cette propriété fut alors acquise plutôt comme un hobby pour André CHATONNET, descendant d’une ancienne famille saint Emilionnaise s’étant retrouvé sans terre à cette époque. Ensemble, ils ont continué de développer fortement leur activité commerciale avec les propriétés de la région et reconstruit petit à petit le domaine.

A partir de 1989, André, affaiblit par son état de santé, décide de quitter la société commerciale pour se consacrer pleinement au développement de Haut-Chaigneau et notamment à la construction de ses nouveaux chais achevés en 1991. Jeanine continue seule la gestion de l’affaire commerciale désormais cédée à un groupe de négoce national pendant quelques années, puis elle rejoint la propriété viticole pour en prendre la direction opérationnelle jusqu’en 2020 assistée de son fils Pascal qui l’avait rejointe au décès de son père en 2007.

Travailleuse acharnée, personnalité discrète au tempérament bien affirmé, Jeanine CHATONNET n’a jamais pris une retraite pourtant bien méritée ! Elle a souhaité jusqu’au dernier moment être utile pour son domaine, ses salariés, sa famille et pour le rayonnement de l’appellation Lalande de Pomerol.

Qu’elle repose en paix avec la satisfaction du devoir accompli.

Toute l’équipe des Vignobles J&A CHATONNET s’associe à ses enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants pour la remercier de son dévouement.